Révélez votre meilleur avec la chirurgie plastique.

Imaginez votre apparence renouvelée !

Le docteur Walter Zamarian Jr., chirurgien esthétique de Londrina, dans le Paraná, au Brésil, est devenu rapidement l'un des professionnels les plus renommés en chirurgie plastique au Brésil. Suivant les traces de son père, le docteur Walter Zamarian est actuellement le chef d'une équipe de professionnels qualifiés, intervenant sur des patients, à Londrina, dans l'État du Paraná (Brésil), ainsi que pour bon nombre de patients venant de l'étranger.

Membre de la Société Brésilienne de Chirurgie Plastique - SBCP, le docteur Walter Zamarian Jr. est hautement reconnu dans sa spécialité. Il a consacré sa vie à aider les patients à atteindre leurs objectifs en matière d’esthétique et vous reçoit dans un environnement accueillant et chaleureux.

La clinique Zamarian offre la plus récente et la plus avancée des techniques dans le domaine de la chirurgie esthétique. Pourquoi ? Ceci dans un but de toujours améliorer l’exigence des patients, indépendamment de leurs objectifs. Quelle est la mission de sa clinique ? Rendre votre consultation plus confortable et sûre pour que votre chirurgie plastique soit réussie et la plus satisfaisante possible.


Que voudriez-vous améliorer ?

Mieux connaître le docteur Walter Zamarian Jr.

Membre de la Société Américaine de Chirurgie Plastique - ASPS - et de l'Association des anciens élèves du docteur Ivo Pitanguy - AExPI, le Dr Walter Zamarian Jr. a travaillé comme chirurgien esthétique à l'École de Médecine de l'Université d'État de Londrina et à l'hôpital Andaraí, Unité des grands brûlés. Sa clinique est l'une des plus sollicitées pour les personnes souhaitant réaliser une chirurgie plastique à Londrina, Paraná.

Diplômé de l'Université d'État de Londrina, en médecine, où il a aussi fait ses deux années d’internat en chirurgie générale, le docteur Zamarian Jr. a acquis une vision internationale de la chirurgie esthétique pendant les trois années où il a travaillé avec les chirurgiens les plus renommés de plusieurs pays à Rio de Janeiro durant la préparation à son diplôme de spécialisation à la clinique du docteur Ivo Pitanguy et à l’hôpital de Santa Casa da Misericórdia, 38ème infirmerie de Rio de Janeiro. "Je crois que ma mission n'est pas seulement d'obtenir la meilleure esthétique et de corriger les défauts d’apparence mais qu’elle est aussi de rechercher un équilibre entre le corps et l'esprit", affirme-t-il.

Qu’est-ce que c'est la chirurgie plastique ?

Le terme plastique dérivé du grec plastikos, signifie modeler ou changer la forme. Il n’y a pas d’organe spécifique pour la réalisation d’une chirurgie plastique et elle peut être effectuée sur plusieurs parties du corps. Cependant, il n'y a pas de définition complète pour définir à part entière la chirurgie plastique. Le plasticien Joe Mc Carthy l’a un jour définie comme une "résolution de problèmes". Toutefois, nous pouvons aller au-delà de cette définition.

Une autre grande définition plus grandiose de la chirurgie plastique a été donnée par un interne, comme étant "la chirurgie de la peau et de son contenu". Comme la chirurgie plastique n'est pas limitée à un organe spécifique, elle n’a pas de frontière. Par conséquent, la chirurgie plastique est dotée d’une liberté, mais, en même temps, elle fait preuve de vulnérabilité. C'est exactement cette vulnérabilité qui motive le chirurgien plasticien à toujours rechercher l'excellence dans son domaine, constamment et sans relâche, en quête de recherche d'améliorations techniques et de techniques novatrices.

En fait, la chirurgie plastique est fondée davantage sur des principes que sur d’interventions spécifiques. Cela permet au chirurgien esthétique de résoudre des problèmes non conventionnels et rares, qui peuvent aller d'un implant de cheveu sur la tête ou de greffer un gros orteil, effectuant des chirurgies connues sur différentes parties du corps, permettant qu’elles soient toujours innovatrices.

Aucune autre spécialité ne reçoit une plus grande attention de la part des médias que la chirurgie plastique. En même temps, aucune autre spécialité n’a été aussi si mal comprise. Bien que la population en général fasse la relation entre la chirurgie plastique et la chirurgie esthétique, celle-ci doit son origine à la chirurgie réparatrice. La chirurgie esthétique est un élément important de la chirurgie plastique qui vient s’ajouter à diverses possibilités de chirurgie reconstructive, dit le docteur Walter Zamarian Jr.

L'évolution de la chirurgie plastique

Après des années en position d’outsider, le Brésil est récemment devenu le premier pays au monde en matière de nombre de chirurgies esthétiques. À mesure que la demande a augmenté, le nombre de professionnels s’est également multiplié. Actuellement, il y a un chirurgien plasticien pour 44000 habitants au Brésil. Ces données, fournies par la SBCP, montrent qu’au Brésil, il y a plus de médecins dans cette spécialité que dans toute autre spécialité, même en comparaison avec les États-Unis, pays vice-champion en matière de nombre de chirurgies. Aux États-Unis, il y a un spécialiste dans ce domaine pour 50 000 habitants.

L'intérêt et la demande d’intervention en chirurgie plastique, à la fois esthétique ou reconstructive, ont augmenté au cours de ces dernières années. Pour mieux illustrer ce phénomène, en 2011, 905 000 interventions chirurgicales ont été réalisées en chirurgie plastique au Brésil. En 2013, ce chiffre est passé à 1,49 million, soit près de 13 % d’augmentation du total des interventions chirurgicales effectuées en chirurgie plastique dans le monde. Grâce aux mains de ces chirurgiens, de nombreuses vies ont été transformées, et ses mains ont aidé à retrouver l'estime de soi, la féminité, la confiance en soi et la paix avec son propre corps, en éliminant parfois les traces d'un passé malheureux de l'histoire de chacune. Cela s'est produit il ya plus d’un millénaire, bien avant l’époque du Christ.

Les premières références retrouvées, liées aux traitements de chirurgie reconstructive datent de la période entre 3.000 et 2.500 avant Jésus-Christ. Les papyrus égyptiens réalisaient des chirurgies de fractures du nez. Ces techniques de reconstruction nasales datent donc de 800 avant Jésus-Christ. C'est en Inde qu'ont eu lieu les premières expériences de ce type, avec Sushruta Samhita, considéré comme le père de la chirurgie plastique, qui a écrit un célèbre traité médical portant son nom. Dans ce document, il décrivait la technique d’une chirurgie traditionnelle réalisée pour la chirurgie de reconstruction du nez. Ses techniques de rhinoplastie ont traversé les temps et les cultures. Les instruments décrits dans le rapport technique médical de Sushruta Samhita ont été modifiés et perfectionnés dans le monde occidental.

Le chirurgien indien a développé la rhinoplastie et ses techniques pour reconstruire les nez qui avaient été amputés suite à des punitions religieuses, pénales ou militaires, pratiques très communes à cette époque. Ces techniques ont aussi été utilisées pour reconstruire le nez des soldats qui avaient été blessés au combat.

D’ailleurs, les guerres ont motivé l'émergence de nouvelles techniques de chirurgie réparatrice environ mille ans plus tard. On peut dire que l'histoire de la chirurgie plastique est fortement liée à l'histoire d'après-guerre permettant de surmonter les difficultés de cet après-guerre, au début du XXème siècle. Mutilés, les soldats de la Première Guerre mondiale ont trouvé le moyen de se récupérer et d’être sauvés par les mains du médecin Néo-Zélandais, Sir Harold Gillies. En 1916, il a effectué sa première intervention chirurgicale sur Willie Vicarage, un soldat qui avait été gravement blessé au visage. En étant le précurseur de ces transformations esthétiques, Gillies est considéré comme le précurseur de la chirurgie plastique moderne. Il a rendu l'harmonie et restitué de nombreux visages qui avaient été blessés lors des batailles, ouvrant la voie en traitant également les âmes, tout en soulageant la douleur physique.

La beauté est quelque chose que l’humanité a toujours essayé d' améliorer, et ce, depuis le début des temps. Avant même l’époque du Christ, de nombreuses personnes étaient en quête de beauté. Peintures sur le corps, usage de colliers, faits historiques de chirurgies de reconstruction : des médecins indiens effectuèrent des greffes de peau et des reconstructions du nez jusqu’au 8ème siècle avant Jésus-Christ, période à laquelle l’amputation du nez était utilisée comme châtiment pour certains crimes commis. Ces processus chirurgicaux, cependant, ont été améliorés grâce au développement de la médecine et, principalement, par la découverte de l'anesthésie générale en 1846 par Willian T.G. Morton.

Une terre fertile et propice venait d’être créée pour la naissance de la chirurgie plastique afin d’attirer l'attention des médecins et patients du monde entier. L'art de modeler et de remodeler quelque partie du corps est actuellement effectué sur tous les continents, tout en respectant la culture de chaque pays, les habitudes et les biotypes de chaque pays.

Le docteur Walter Zamarian Jr. est membre de la Société Brésilienne (SBCP) et de l'Américaine (ASPS) de chirurgie plastique.

Nombre de chirurgies réalisées dans le monde

Le Brésil est le leader mondial absolu en nombre de chirurgies esthétiques. Notre pays est le numéro un au monde en nombre des gluteoplasties (augmentation du volume des fesses), chirurgie esthétique de rajeunissement vaginale (chirurgie intime) et en chirurgie de l'oreille (otoplasty – oreilles de Dumbo), chirurgie permettant de corriger le décollement des oreilles. En 2011, 55.746 interventions chirurgicales du type intime ont été pratiquées dans le monde entier : - 9.043 rien qu'au Brésil (soit plus de 16 %). De même que pour les chirurgies d’augmentation des fesses, 75,501 ont été effectuées dans le monde, dont 21.452 au Brésil, représentant 28% du total de ces interventions chirurgicales effectuées au niveau mondial.

Toutefois, la préférence nationale, qui apparaît en haut de la liste, est encore notre championne, la liposuccion, suivie de la chirurgie d’implants mammaires ou mammoplasties. En 2011, 211.108 liposuctions ont été réalisées, et 148.962 chirurgies d’implants mammaires ont été effectuées au Brésil. Une autre intervention qui se distingue récemment est la blépharoplastie ou chirurgie de correction des paupières. En 2011, le nombre de chirurgies réalisées à partir de cette technique a atteint un total de 90.281.

Compte tenu de toutes les interventions effectuées partout sur le globe, la liposuccion est également championne toutes catégories - elle atteint 20 % de toutes les opérations de chirurgie plastique réalisées, soit un total de 1.268.287 interventions réalisées en 2011. La technique est récente. Au Brésil, la première de ce type a été effectuée en 1980, par un chirurgien français, le docteur Yves Gérard Illouz, le précurseur en ce domaine. Au cours de cette opération, 4 litres de substances graisseuses situées au niveau des cuisses ont été retirées. La première liposuccion au monde, remonte à 1978, en France, effectuée par son créateur, le dr. Yves Gérard Illouz.

Toutefois, il y a quelques curiosités culturelles lorsque nous considérons les pays séparément. En Chine, par exemple, la liposuccion est aussi la plus pratiquée comme intervention chirurgicale, et le pays est le numéro un en rhinoplasties (chirurgie du nez) : en 2011, 51.680 interventions du nez ont été pratiquées. Le Japon vient en deuxième position, avec 46.599 opérations de ce type effectuées. Inversement, aux États-Unis, la rhinoplastie est la chirurgie qui vient en deuxième position après la chirurgie de mammoplasties, soit 284.351 interventions ont été effectuées en 2011. En France, la mammoplastie occupe également la première position, avec 41.484 interventions.

Les mammoplasties réalisées avec des prothèses de silicone ont déjà 50 ans d’expérience. La première femme soumise à cette chirurgie a été l'Américaine Timmie Jean Lindsey, en 1962.

Toutes ces données ont été fournies à travers une recherche réalisée par la Société Internationale de Chirurgie Plastique Esthétique (ISAPS), regroupant les 25 pays ayant effectué le plus grand nombre de chirurgies plastiques dans le monde en 2011, année de référence.

Le perfectionnement et la sécurité

Depuis que la première chirurgie corrective du visage a été effectuée par le Dr Harold Gillies, beaucoup de recherches et plusieurs études ont été menées pour perfectionner la technique. La sécurité et l’obtention de bons résultats ont toujours été les principales préoccupations parmi les spécialistes. De ce fait, la voie de l'excellence a été et est toujours la recherche du perfectionnement constante.

D’ailleurs, cet objectif a toujours représenté la motivation principale qui a permis la création de la Société Brésilienne de Chirurgie Plastique, en 1948. Actuellement, elle compte environ 5.200 membres. La SBCP est toujours à la recherche de perfectionnement professionnel pour garantir que les chirurgies soient effectuées uniquement par des professionnels qualifiés, diplômés d’une École de médecine (6 ans), ayant effectué 2 années d’internat en chirurgie générale, ainsi que 3 années de spécialisation en chirurgie plastique.

Au Brésil, tout médecin peut pratiquer la chirurgie plastique, puisque la formation en chirurgie plastique n'est pas obligatoire. Les données statistiques démontrent que des années de spécialisation ne font pas seulement la différence qu’au niveau du résultat final, mais également dans la garantie du processus de sécurité. Par conséquent, il est fortement recommandé que le patient fasse appel à un spécialiste qui soit membre de la Société Brésilienne de Chirurgie Plastique.

Grâce à une préparation spécifique des chirurgiens plastiques, combinée avec l'élaboration de nouvelles techniques, qu’elles soient anesthésiques ou concerants l’équipement chirurgical moderne de précision, la chirurgie plastique est devenue plus sûre tout au long de ces dernières années, rendant possibles des changements bénéfiques pour de nombreux patients insatisfaits par rapport à certains aspects négatifs : cicatrices apparentes ou aspect de leur corps.

Aimeriez-vous révéler votre beauté ?

Voudriez-vous améliorer l'aspect de votre visage, le corps ou des seins ? Pour en savoir plus sur les traitements que le docteur Zamarian peut effectuer pour vous, contacter la clinique Zamarian de chirurgie esthétique et plastique, à Londrina, Paraná, Brésil, et planifier une consultation.

Planifiez une consultation pour la chirurgie esthétique et plastique au Brésil avec le docteur Walter Zamarian Jr.
+55 43-9917-9779

Chirurgien plasticien à Londrina, Paraná, Brésil

info@zamarian.com.br

Rua João Wyclif, 111, Sala 1702
Londrina - PR
86050-450
Brésil

📞 +55 43-9917-9779

🕑 lundi - samedi 8:00 – 12:00
lundi - vendredi 14:00 – 18:00

5/5 étoiles basées sur 5 avis



English | Français | Português